Avant de vous montrer les images de l'Abbaye, à la demande de mon amie Béa, je vais vous donner quelques précisions sur les demoiselles coiffées ! Ce sont des formations dues à l'érosion. Elles se présentent sous forme de colonnes de conglomérat divers, d'origine jurassique, supportant un rocher de granit plus ou moins volumineux.

Selon la légende, les demoiselles de Théüs, réputées en ce temps là pour leur beauté, se laissèrent aller à une dernière farandole un soir de bal, avec leurs grands chapeaux sur la tête. Alors que le douzième coup de minuit sonnait à l'église de Théüs et qu'elles dansaient dans le vallon de Vallauria, un hurlement diabolique les figea à jamais !

 

Maintenant venons-en à l'Abbaye de Boscodon. J'adore cet endroit que j'ai découvert l'année dernière et où je retourne toujours avec le même plaisir. Elle se situe sur la commune de Crots dans les Hautes-Alpes juste avant Embrun, dans une magnifique forêt.

 

L'abbaye a été édifiée au XIIème siècle et fut la plus grande abbaye de la région et la principale maison de l'Ordre monastique de Chalais qui s'est répandu au Moyen Âge dans le Dauphiné et la Provence et qui a disparu au XIVème siècle.

Devenue abbaye bénédictine, puis confisquée par l'archevêque d'Embrun vers 1770, elle est transformée en centre d'exploitation forestière. "Bien national" à la révolution, au gré de ventes successives, elle abritera jusqu'à une vingtaine de familles et une école.

L'ensemble des bâtiments va être racheté peu à peu, à partir de 1972, par l'Association des Amis de l'Abbaye de Boscodon qui, depuis cette date, mène à bien son relèvement et sa restauration sous la direction de l'architecte en chef des Monuments Historiques, Francesco Flavigny. Les éléments architecturaux retrouvés au cours des fouilles ont révélé l'histoire du bâtiment (incendies, guerres, pillages) et ont permis de comprendre les transformations et d'en restituer certaines.

Aujourd'hui, l'Association tient à ce que ce lieu, ouvert toute l'année, offre des activités pour tous et reste un lieu de vie permanent grâce à la présence d'une communauté religieuse.

P1100422-001

P1100395-001

P1100407

P1100412-001

P1100391-001

 

Un moment magique, en pénétrant dans l'abbatiale, avec cette envolée de 20 000 oiseaux de papier. Cette exposition est visible jusqu'au 31 juillet.

 

P1100415-001

P1100400-001

P1100404-001

P1100402-001

P1100406-001