Hier matin au lever : 0°, mais au fur et à mesure que les brumes se dissipaient et que le soleil arrivait, l'atmosphère s'est bien adoucie et en début d'après-midi je suis partie pour une promenade. J'ai emprunté en voiture un petit chemin qui mène au lac. J'ai garé ma voiture près d'une maison perdue dans la nature, pour continuer à pieds. Je ne suis pas descendue jusqu'au lac à cet endroit là, car ça fait une sacrée petite trotte, et je voulais me promener en forêt. 

Quelques vues du splendide paysage qui se pare de chaudes couleurs :

16-10-15 (2)

16-10-15 (3)

16-10-15 (4)

16-10-15 (5)

- Au fond coule l'Ubaye qui va se jeter dans le lac

16-10-15 (6)

- Carcasse tordues de génévriers ; des formes qui laissent libre cours à l'imaginaire. C'est à cet endroit que j'ai grimpé pour entrer dans la forêt où je n'ai pas pensé à prendre de photos, tant j'étais occupée à regarder où je mettais les pieds et à écarter les branches et rameaux qui me griffaient la figure, car évidemment je n'ai pas pris de sentiers !

16-10-15 (7)

- Sur le retour j'ai trouvé une dernière cupidone en fleur ; je ne pensais pas en trouver si haut. J'avais l'habitude d'en voir plein lorsque nous habitions dans le Luberon, mais je n'en avais encore jamais vu ici. J'adore cette fleur d'un si joli bleu. Dans le langage courant elle est aussi appelée cigale ou cigaline, car lorsqu'on prend les petites boules sèches qui restent après la floraison et qu'on les froisse entre les doigts ça fait un bruit qui ressemble un peu au chant des cigales.

16-10-15 (8)

16-10-15 (9)

- Et en plus j'ai ramassé quelques chanterelles !

16-10-15

Cette promenade m'a fait beaucoup de bien ; j'ai la tête encore pleine de couleurs et de senteurs. Ce week-end pas le temps de me promener, j'ai plein de choses en cours, mais surtout des travaux textiles, que vous pourrez voir bientôt sur le blog Filzélaine.

Je vous remercie de m'avoir accompagnée et vous souhaite un merveilleux week-en. Bises